Domaine de la famille de Noldor


 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Une visite surprise

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Admin
Baron(ne)
avatar

Messages : 154

MessageSujet: Une visite surprise   Jeu 28 Avr 2011 - 11:50

Pandorha était dans le salon, elle était assise sur l'un des canapés, elle repensait à la lettre de son époux, Théodomir, celui-ci lui promettait de venir la voir elle et leurs enfants dès que possible, il était mobilisé en Bourgogne et ne pouvait venir en Berry pour le moment. Il avait fait envoyer une robe à Pandorah de très bon goût, ainsi qu'une pour Cyrielle et un petit vêtement pour leur fils. Il demandait des nouvelles de sa soeur au passage, Gabrielle vivait avec Pandorha, vu que celle-ci ne disposait pas de logement fixe en Berry.

Elle portait ce jour-là, une tenue bleue, bleu flashant, cela lui changeait du rose, elle adorait le rose, mais parfois l'envie lui prenait de mettre une autre couleur. Elle avait les cheveux natté et portait un bijoux, cadeau de son époux. Elle entendit soudain un raffut pas possible dans le château, elle se leva et alla à la fenêtre, le salon donnait sur la cour d'entrée, elle vit un carrosse, mais elle était trop loin pour voir de qui il s'agissait. A peine essaya-t-elle de voir qui en sortait que Marie fit irruption ce qui la détourna de la fenêtre.

Votre grâsce, vous avez de la visite, un carrosse vient d'arrivée.

Sans déconner, comme-ci tout le bordel ne l'avait pas alerté, elle sourit néanmoins et lui répondit.

De qui s'agit-il ? Préparer des rafraîchissements et fait venir la personne ici-même.

Je ne sais pas votre grâsce, je n'ai pas vu, je suis parti vous prévenir directement.

Comme par hasard, on voulait lui faire la surprise peut-être. Elle attendit alors, elle fit quelques pas devant le canapé, elle voulait savoir qui venait et surtout pourquoi, peut-être une mauvaise nouvelle, elle se mordit la lèvre inférieure quand enfin on annonça la personne.

Critos, le garde-intendant-homme à tout faire entra et prit la parole après s'être incliné devant Pandorha.

Sa Grâsce Alix de Vaisneau-Sorel.

Pandorha fit un énorme sourire, pour une surprise c'était une surprise, elle était contente.


_________________
Ce compte est le compte de l'admin fondateur du forum, autrement connu sous Pandorha puisqu'appartenant à la joueuse de Pandorha. A présent, il servira que pour les soucis forum. Merci à tous.
Revenir en haut Aller en bas
http://familledenoldor.forumactif.info
Alix de Vaisneau
Duc(hesse)


Messages : 7

MessageSujet: Re: Une visite surprise   Jeu 28 Avr 2011 - 12:29

[Elle me font marrer ses idées loufoques, Depuis qu'elle est … En cloque]
 
Il était une fois au pays lointain de Beaugency, une Duchesse aux cheveux dorés. Nous l'appelleront Boucle d'Or.
Oui petit lecteur assidu, l'insupportable Alix est de retour pour te jouer un mauvais tour. Afin de préserver le monde de sa dévas…tatata… rembobinage express. Tournons les pages de notre livre et recherchons la dernière apparition d'Alix de Vaisneau/Sorel . Page quarante-douze : Alix en train de parler à Margot. Page trente-douze : Alix en train de rendre son repas. Page... Alix dans les latrines en train de rendre son repas ? Scrogneugneu aurions-nous sauté une histoire croustillante à se mettre sous la dent ? Le mariage a été consommé ! Faites sonner les cloches ! Hurler dans les rues qu'un héritier..arghhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhh non non, pitié, l'héroîne/insupportable est en train de m'étrangler..arghhhh.
Un peu de sérieux.
C'est par une belle matinée printanière que nous retrouvons l'épouse Sorel vêtue d'or et azur. Ses longues boucles dorées avaient perdus de leur éclat suite à la grande fatigue qui avait frappé la Duchesse de Beaugency, état de santé qui avait alerté Maestro le médicastre insupportable qu'Alix tentait d'éviter de son mieux. Mais à trop dormir, on oublie de courir.
Les jours passèrent, les semaines puis deux mois sans que la jeune femme âgée de presque dix-huit printemps ne puisse sortir des terres qui n'avaient plus aucun rapport avec une quelconque liberté ce jour. Bourguignon faisait venir le médicastre pour le moindre bobo, pour la moindre douleur ou fatigue, non mais il croyait qu'elle était fragile ? Elle la De Vaisneau de pure souche ? Mouhahaha. Non mais sérieux c'est quoi ce bordel ? On ne peut pas être fatiguée sans qu'on vienne surveiller de plus près sa merveilleuse personne ?
Les jours enfermés n'avaient pas été favorables à notre Duduche favorite, en effet à force de tourner en rond dans leur grande demeure, les kilos de trop commençaient à se voir sur le ventre de Boucle d'Or. Les petits gens chuchotaient à son passage, d'autres mimaient un ventre rond, ce qui entrainait des colères noires auprès de la maitresse de maison.
Les rumeurs allaient bon train, ainsi que son ventre. Cependant, Alix niait toute grossesse et tentait de faire taire les commérages en portant des robes plus larges faisant croire qu'il s'agissait là d'une nouvelle mode
.

[ Avril 1459, jour de délivrance]

Hep toi là, fait venir mon coche aux couleurs de Vaisneau et Sorel, et prépare le tout pour une visite en Berry.
Mais Vostre Grâsce votre époux ne...
Tatata ! Mon époux est occupé et je suis persuadée que vous n'oseriez point l'embarrasser pour pareilles futilités, alors préparez moi tout ça en peu de temps, sinon je me fâche tout rouge ! Compris ?!
Non enfin.. Oui oui vostre Grâsce mais...

Imaginez un enfant serrant les poings le long de son frêle corps, retenant sa respiration avant que son visage diaphane ne soit recouvert d'une teinte légèrement rosée. Vous voyez ? Bah vous avez en cet instant une Alix colère.

Vostre grâsce, je vous fais cela le plus rapidement possible, mais par pitié respirez de nouveau c'est mauvais dans votre état.
Que quoi ?! Quel état ? Je vais TRES BIEN ! Vous avez compris ?
Vostre enf...ahem. Je voulais dire que... Tournant les talons, le garde s'en va aussi loin que possible pour éviter de prendre une boite de pâtes de fruit sur le coin de la figure.

[ Une promenade en calèche vaut un voyage en mer, j'vous le dis !]

Les yeux inquiets de la dame de compagnie ne quittaient point la nuque de Boucle d'Or, celle-ci avait passé un voyage des moins plaisant.
La main sur son ventre légèrement arrondi caressait le tissu léger qui la recouvrait pour tenter de faire passer les nausées qui venaient l'enquiquiner en plein voyage. Persuadée d'être porteuse d'une saloperie, Alix regrettait d'être parti sans un médicastre. Bah quoi ? Cela faisait des semaines que ces hommes (médicastres) marmonnaient entre eux, informant le Duc de Beaugency mais ne disait rien devant elle par crainte de la voir s'évanouir, ou hurler. Mais qu'avait-elle donc pour éveiller autant de cachoteries ? Ha ça non elle n'était pas enceinte, elle avait juste pris du poids. Son parrain avait raison en disant que ses gourmandises la feraient grossir un de ces quatre.
Alix passa ses doigts fin sur son front, dégageant un mèche dorée qui s'était plaquée sur son visage diaphane. Une boule vint serrer son petit coeur, les larmes faisaient briller ses émeraudes... Oui oui Alix devint tout à coup une petite fille voulant se terrer dans le noir pour lâcher la vague de larmes qui ne tarderaient point à se pointer.. malheureusement, l'aînée des Vaisneau devait ravaler ce côté mielleux pour se faire annoncer chez sa cousine Pandorha. Oui, car ils étaient ENFIN arrivé.

D'un vague geste de la main, Alix envoya son valet pour que celui-ci aille annoncer sa venue.

Faites annoncer Alix de Vaisneau-Sorel, Duchesse de Beaugency, Vicomtesse de Fronsac, Baronne de Chécy et Dame de Saint-avit les guespières.
Revenir en haut Aller en bas
Admin
Baron(ne)
avatar

Messages : 154

MessageSujet: Re: Une visite surprise   Ven 29 Avr 2011 - 10:06

Pandorha accueilli sa cousine, elle avait un énorme sourire aux lèvres, elle l'invita à lui faire la bise et à venir s'asseoir avec elle afin de discuter, depuis le temps.

Je suis ravie de te voir Alix, tu me fais une belle surprise, je ne savais pas que tu devais venir. Tu as fait bonne route ? Tu restes longtemps ?

Elle voulait lui présenter sa fille et son fils, après tout, ils étaient parents de Alix et avaient le même sang dans les veines aussi.

Veux-tu voir mes trésors ? Ou peut-être préfères-tu attendre qu'on parle un peu avant ? Comment va ton époux ?

Elle aurait voulu lui demander aussi des nouvelles de ses cousins, elle échangeait souvent des missives avec les jumeaux, moins avec Enguerrand qui semblait vouloir être distant avec elle. Elle remit sa robe en place et une mèche de cheveux, elle aurait aimé partager ce moment avec toute la famille, mais la surprise de sa venue faisait qu'elle était seule, enfin seule, Gabrielle était dans les parages. Elle était d'un énorme soutient auprès de Pandorha, elle avait été présente lors de l'accouchement et après. Gabrielle lui rappelait son époux.

_________________
Ce compte est le compte de l'admin fondateur du forum, autrement connu sous Pandorha puisqu'appartenant à la joueuse de Pandorha. A présent, il servira que pour les soucis forum. Merci à tous.
Revenir en haut Aller en bas
http://familledenoldor.forumactif.info
Gabrielle de Hennfield

avatar

Messages : 3

MessageSujet: Re: Une visite surprise   Ven 29 Avr 2011 - 15:43

[ Les journées sont longues, très longues... ]

Pour la jeune de Hennfield. N'ayant point de domicile en Berry, la belle vivait avec Pandorha et ses enfants. Les enfants... A cette pensée Gabrielle afficha un sourire, sa presque sœur avait donné deux beaux enfants à son mari dont un héritier des Hennfield. Pour la minette ce n'était pas seulement cette idée d'héritiers qui la faisait sourire non, ce sourire était le reflet de la joie qu'elle éprouvait à l'idée d'être "tata", de passer ses journées à voir les enfants grandir, Cyrielle grandissait à une allure folle et sollicitait régulièrement sa mère et sa tante pour lui expliquer telle ou telle chose ou tout simplement pour jouer avec elle. Goméric étant plus jeune, elle passait juste son temps à l'observer dormir, ou jouer mais évitait de le prendre dans ses bras, maladroite elle craignait fortement de le faire tomber. Les enfants, les bébés... Un jour elle enfentera sûrement... Par Aristote la chipie priait pour que cela soit le plus tard possible! Elle ne se souvenait que trop bien encore de la grossesse de Pandorha qui au fil du temps présentait des difficultés à se déplacer, à rester debout et la douleur, les nausées, j'en passe et des meilleurs, non! Le plus tard sera le mieux quitte à faire chambre à part avec son futur. Surtout qu'après il y aura la délivrance... Brrrr rien que d'y penser la belle tremble d'effroi! Du sang, des hurlements... Autant dire qu'il faudrait être maso pour vouloir donner naissance! Non, le mieux, c'est quand ils sont déjà nés et tout, sont tellement craquants!

Son futur... La pensée lui revint brusquement. Elle ne l'avait vu qu'une seule fois à ce jour mais le souvenir demeurait marquant. La hâte de le revoir grandissait en elle. Ah la jeunesse! Les premiers amours! Le rêve du prince charmant et de la princesse! Du beau, du rêve, de l'éphémère surtout! La dure réalité calmera sûrement les rêves de la belle mais laissons-la encore rêver un peu car comme on dit si bien '' quand nous rêvons nous entrons dans un monde qui n'appartient qu'à nous ''.


[ Oui mais là, faut se réveiller! ]

Du bruit, un carrosse, Gabrielle cesse de marcher et tend l'oreille. La voiture se rapproche de la demeure et s'arrête. Quittant le jardin où elle se promenait, la belle relève sa robe, blanche, toute simple, légère pour les jours de chaleur et agréable à porter quand l'on ne se montre pas dans les rues où dans les réceptions.

Rejoignant les jardins pour le château, puis l'entrée pour le salon, lieu où lui on a indiqué que la maîtresse des lieux se trouvait.
Sur le seuil du salon, la brunette marqua un temps d'arrêt, deux têtes, deux blondes. L'une est Pandorha et l'autre tête appartient à une personne que Gabrielle ne pensait revoir de si tôt, leur dernière rencontre remontant à Orléans, là où elle avait fait ''escale'' pour rejoindre Sancerre.

Un sourire sur ses lèvres cerises, elle s'avança pour saluer la visiteuse qui était assise en compagnie de sa belle-sœur.


Alix! Comme je suis ravie de vous revoir! Comment vous portez-vous?
Revenir en haut Aller en bas
Alix de Vaisneau
Duc(hesse)


Messages : 7

MessageSujet: Re: Une visite surprise   Ven 27 Mai 2011 - 7:59

Froide. Hautaine et un brin enfant gâtée.
Le masque de la noblesse venait de se poser sur les traits fins de la jeune duchesse de Beaugency. Il faut dire que ces derniers mois, elle avait su se montrer vulnérable suite à sa fausse couche. Un larbin avait osé s'accrocher au fin fond de ses entrailles et qui l'eut cru, Alix fut effondrée d'apprendre la perte de l'héritier de Sorel. Mais la personne la plus touchée de ce cauchemar ne fut pas l'aînée des De Vaisneau mais son époux, le Tyran d'Orléans ou du moins l'ancien Tyran laissa éclater sa colère en allant jeter la Sans Nom du haut … Hein quoi? Ah faut pas donner de preuve, zut! Donc heu, petit lecteur on garde ce secret pour nous hein? Sinon je serai dans l'obligation de venir te hanter toutes les nuits. Ahem.
Les oiseaux chantaient, la brise caressait les brindilles d'herbe qui frôlaient le bas de sa robe et là, c'est le drame!
Petits petons dans leurs chaussures amenèrent Boucle d'Or jusqu'à l'entrée du domaine de son adorable cousine. Oui toute deux ne s'étaient point vu depuis des lustres mais le lien de sang était bien là. Sa défunte mère lui avait apporter une chose de positif dans sa jeune vie. Une famille bien garnie, alors qu'enfant, Alix croyait que seul les De Vaisneau composaient sa famille. Enfin "les"… il n'en restait plus que deux à porter ce nom. Des pures races, du sang pur. D'ailleurs les pensées de la jeune femme se perdirent dans de lointain souvenir en songeant à son frère. Qu'était-il devenu? Et les enfants d'Alexandre devaient avoir grandi depuis le décès de feue Adela.
Clignement de cils dorés.
Les émeraudes se posèrent sur une femme épanouie dont quelques mèches dorées caressèrent le front ducal. Un fin sourire vint étirer les lèvres d'Alix lorsqu'elle reconnut enfin Pandorha . Machinalement, sa main vint se poser sur son ventre arrondi, à croire que les pâtes de fruit englouties lors du voyage ne voulaient point la laisser en paix.


Navrée d'arriver telle une mouche au milieu de la soupe. Cette idée la répugna mais bon, fallait bien faire son entrée non? Mordillement de lèvres avant de laisser un petit rire cristallin s'échapper de ses lèvres framboisées.
C'est un plaisir de te revoir également ma chère cousine, depuis le temps que nous devions nous rencontrer, je n'osais imaginer voir tes enfants en âge de se marier, du coup, me voilà.

Les doigts fins vinrent lisser les pans de sa robe alors que ses mirettes balayaient le lieu de droite à gauche.
Je ne t'importune point au moins? Rassures-moi. Il est vrai que j'aurai dû te faire parvenir une missive pour annoncer mon arrivée mais que veux-tu, tu me connais. Ce matin mesme, je ne savais point que je viendrai te rendre visite. D'ailleurs, mon époux ne va point tarder à bougonner en se rendant compte de mon absence.

Pipelette un jour. Pipelette toujours.

Bonne route? Si on appelle un trajet fait en se tenant de partout dans le coche, alors oui, nous avons fait bonne route. Non mais quel état pitoyable ces chemins, ils devraient faire plus de trou. Et après on s'étonne que certaines personnes restent cloîtrées plutôt que d'emprunter ces routes non droite.

Bougonne? Si peu. Faut dire que Boucle d'Or porte un enfant sans même le savoir. Pandorha ne cessait de la questionner, une avalanche de questions fusèrent entre les lèvres de sa cousine. Il fallait mettre de l'ordre dans tout ça et essayer de répondre de son mieux. Première, répondu du moins, elle croyait l'avoir fait, enfait non Alix n'avait pas répondu. Ah si? Merde, comment savoir?
Haussement d'épaules discret, la De Sorel se parlait-elle seule dans sa petite caboche? Ca, personne ne le saura.


Voir tes trésors? Les sourcils ducaux s'arquèrent, de qui ou de quoi parlait-elle? De ses bijoux? De ses enfants? Boucle d'Or n'avait point l'habitude que l'on qualifie des mioches de trésors. Généralement on se plaignait des larbins car ils étaient trop bruyant, trop sale, trop chiant quoi.
Elle n'eut pas le temps de répondre qu'une nouvelle personne fit son entrée Gaby!


Oh quel plaisir de vous voir Gabrielle! Que devenez-vous?
Les mirettes détaillent la jeune sœur de son cousin par alliance, quelques souvenirs de taverne vinrent réveiller la mémoire ducale. La Beaugency arborait un sourire en coin quand un léger étourdissement vint la frapper. Ne voulant déranger ces deux adorables personnes, Alix ne montra point ses failles.
Pour la durée de ma visite, je pensais repartir à la fin de la journée afin de ne point trop inquiéter mon époux. Il serait capable d'envoyer sa garde entière à ma recherche.
Revenir en haut Aller en bas
Gabrielle de Hennfield

avatar

Messages : 3

MessageSujet: Re: Une visite surprise   Jeu 2 Juin 2011 - 16:06

La cousine de Pandorha demeurait aussi ravissante que dans les souvenirs de la brunette. La chevelure dorée, un visage qui ne laissait rien paraître, le masque de la noblesse, une taille fine, une... Ses obsidiennes s'attardèrent un instant sur le ventre d'Alix: excès de sucrerie ? Ou alors Gabrielle avait oublié que la duchesse avait un petit peu de ventre. Enfin, la belle n'était pas là pour détailler l'aspect de leur invitée mais pour l'accueillir comme il se doit et échanger quelques paroles agréables. Un sourire sur ses lèvres cerises, écho à celui d'Alix, Gabrielle reprit la parole:

Le plaisir est partagé Alix. Avisant un serviteur qui passait par là, elle l'interpela afin qu'il lui apporte le rafraîchissement qu'elle appréciait tout particulièrement. Ce n'était pas l'heure du calvas mais d'une boisson bien plus douce, d'Orient plus exactement: le thé à la menthe. Partout où Gabrielle résidait elle inculquait au serviteur l'art de la préparation et du service de cette boisson qu'elle affectionnait tant, héritage de sa défunte mère. Dans un froissement d'étoffes blanches, la jeune de Hennfield alla prendre place auprès d'Alix et Pandorha et continua la discussion.

Hum eh bien, depuis que j'ai quitté Orléans je suis allée rejoindre Pandorha à Sancerre. J'ai obtenu un fief: Saint-Léger de Fougeret auquel vous êtes la bienvenue. Depuis j'alterne ma vie entre le Berry et la Bourgogne, je compte entreprendre un petit voyage jusqu'en Languedoc prochainement et, si tout ce passe bien, je serais prochainement fiancée. Et vous alors, que devenez-vous? La vie avec votre époux Bourguignon est-elle agréable?

Les jambes croisées, sa lèvre cerise coincée entre ses dents ivoire, la belle aperçut du coin de l'oeil le serviteur revenir, portant un lourd plateau sur lequel était disposé tasses, sucre, théière. Le service se fit de façon traditionnelle et voilà que la Gabrielle se retrouve avec une tasse dégageant un fumet de menthe entre les mains.

Il est clair qu'il vaut mieux éviter d'inquiéter sans raison votre époux. Oh Pando, nous pourrions peut-être aller dans les jardins afin de nous promener avant qu'Alix ne parte, qu'en penses-tu?
Revenir en haut Aller en bas
Admin
Baron(ne)
avatar

Messages : 154

MessageSujet: Re: Une visite surprise   Lun 6 Juin 2011 - 7:29

Pandorha était en train de sourire, quand d'un coup son visage se figea "prochainement fiancée" il était vrai qu'elle avait fait la connaissance d'un baron, d'ailleurs vu qu'on parlait de voyage, Pandorha ne voulait pas penser au fait que Gabrielle suivrait peut-être son époux et qu'alors, elle ne serait plus avec elle. Il fallait néanmoins éviter de gâché ce moment, c'était un bon moment, Alix avait fait une belle surprise et elle ne voulait pour rien au monde que quelque chose perturbe ces retrouvailles.

Oui dans les jardins, tu as raison, il fait un joli temps, nous pourrions en profiter.

Il est vrai que Alix après reprenait le carrosse, il fallait peut-être lui faire profiter un peu pour qu'elle se dégourdisse les jambes et respire de l'air bien frais. Pandorha aurait volontiers fait un petit saut dans le lac, mais elle préférait le faire quand il n'y avait personne, ce n'était pas une chose qu'une femme, duchesse qui plus est faisait.

http://familledenoldor.forumactif.info/t73-suite-avec-la-cousine#441

_________________
Ce compte est le compte de l'admin fondateur du forum, autrement connu sous Pandorha puisqu'appartenant à la joueuse de Pandorha. A présent, il servira que pour les soucis forum. Merci à tous.
Revenir en haut Aller en bas
http://familledenoldor.forumactif.info
Alix de Vaisneau
Duc(hesse)


Messages : 7

MessageSujet: Re: Une visite surprise   Ven 17 Juin 2011 - 11:35

Il est clair qu'il vaut mieux éviter d'inquiéter sans raison votre époux. Oh Pando, nous pourrions peut-être aller dans les jardins afin de nous promener avant qu'Alix ne parte, qu'en penses-tu?

Pipelette un jour, pipelette toujours. Ce n'est pas que mais la Gaby, là, se montrait pire que Boucle d'Or. A croire qu'elle avait pris des cours de blablatage aigus durant ces longs mois sans se voir l'une et l'autre. Les oreilles ducales tentaient de suivre le tout mais une parole fit buguer le cerveau de la jeune blonde. Fiancée? Gabrielle de Hennfield fiancée? Scrogneugneu!
Les mirettes se posèrent tantôt sur sa cousine, tantôt sur la belle-sœur de sa cousine. Vous avez suivi? Digne d'un Roland Garros moi j'dis. Ponctué d'un haussement de sourcil, Alix arborait le visage parfait de la surprise.

Fiancée?

Sa question s'évada d'entre ses lèvres. La Teigne ne songeait pas avoir pensé tout haut mais c'était fait. Ni une, ni deux, la nouvelle Sorel pédala en vitesse rapide pour répondre aux dires de la Dame. Il était question de visite de jardins, tout plein de fleurs, de bestioles, de soleil… Bouarf le soleil, de quoi saloper la peau diaphane d'Alix. Sa beauté émanait de celle-ci, il était hors de question qu'elle ne brunisse à cause du beau temps. Il ne manquerait plus que ça, qu'on la compare à ses gueux.
Emeraudes curieuses se posèrent le visage de Gabrielle. Oups, son amie n'était pas très claire mais après tout, ce n'était point de sa faute si sa famille était malchanceuse. Être de peau foncée, non mais quelle folie. Le Sans-nom avait dû passer par là. N'osant dire à voix haute ses pensées, Alix arbora un semblant de sourire.


Oh oui les jardins! Je me languis d'admirer le travail que vous devez effectuer sur vos terres. Enfin, pouvons nous nous mettre à l'abri du soleil? Je ne voudrais point voir ma peau brûnir.

Revenir en haut Aller en bas
Gabrielle de Hennfield

avatar

Messages : 3

MessageSujet: Re: Une visite surprise   Ven 8 Juil 2011 - 12:40

" Fiancée ? "

Telle fut la réaction de la blonde lorsque la de Hennfield cita ses futures épousailles.

Hum oui Alix, vous avez bien entendu. Il semblerait que j'ai enfin trouvé un homme qui me convienne pour du moins l'épousailler et passer ma vie avec lui... C'est déprimant ce que je dis là mais c'est la réalité.

L'idée de promenade dans les jardins de l'une des demeures de la famille de Noldor sembla enthousiasmer Pandorha mais laissa quelque peu perplexe Alix.
Elle arque son sourcil, tique, mais ne dit mot, préférant laisser passer les dernières paroles de la cousine de Pandorha. Il est vrai que les peaux diaphanes sont sublimes mais Gabrielle quant à elle a hérité de la peau couleur miel de sa défunte mère. Triste cadeau que cette dernière lui a légué là. Caressant ce rubis taillé comme un cœur et qui ne quitte jamais son cou, la brune répond à son interlocutrice ponctuant sa phrase d'un sourire.


Naturellement nous n'allons point abîmer votre peau. Il y a assez d'ombre et je suis sûre que nous trouverons deux trois domestiques qui veilleront à ce que le soleil n'atteigne point votre visage là où l'ombra manquera rassurez-vous.

Se levant, Gabrielle laisse le soin à l'épouse de son frère de donner les ordres et se dirige vers l'extérieur. Dehors le soleil est encore haut dans le ciel azur et réchauffe l'air plus que de nécessaire. Heureusement le domaine posséde bon nombre de coins ombragés où les trois femmes pourront profiter du lieu sans trop souffrir de la chaleur. La brune ferme ses paupières, profitant de la chaleur, de ces rayons qui caressent sa peau, du chant des oiseaux. Elle aime ces endroits où l'on n'est point obligé de se paré des plus beaux atouts pour impressionner l'entourage, où l'on doit faire des courbettes à droite, à gauche. Cela la fatigue, fatiguait Djémilée également. Encore un héritage que certains qualifient de désastreux ? Peut-être, tout comme le fait que la belle n'a point sa langue dans sa poche lui faisant défauts de bien nombreuses fois.
Du bruit se fait entendre dans son dos, Gabrielle se retourne à demi, ses longs cheveux couleur de jais viennent caresser son visage, aujourd'hui elle les a laissé détaché au grand damne de la Gertrude, sa robe blanche comme la neige elle, suit le mouvement, tout doucement, ainsi elle peut voir Alix et Pandorha sortir à leur tour. Elle leur adresse un sourire.


Vous voyez Alix ? Nous avons de quoi nous dégourdir les jambes sans que le soleil ne vienne trop taquiner notre peau, quoique pour ma part cela n'est pas un problème depuis que je suis née. Nous y allons ?
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Une visite surprise   

Revenir en haut Aller en bas
 
Une visite surprise
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Une visite surprise ? | Peyton
» Une visite surprise pour la Comtesse Lily-jane
» Visite surprise et prise de tête. [Sawin]
» [Bal] Visite surprise [Pv Jared]
» [Vidéo] Visite guidée de AKIHABARA.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Domaine de la famille de Noldor :: Baronnie de Chaillac - Seigneurie de la Fortillesse - Domaine de Pandorha :: Seigneurie de la Fortillesse :: Le Salon-
Sauter vers: