Domaine de la famille de Noldor


 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Discussion entre filles

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Admin
Baron(ne)
avatar

Messages : 154

MessageSujet: Discussion entre filles    Jeu 18 Nov 2010 - 8:48

Pandorha avait été averti de l'arrivée de la jeune fille Eriphile, aussi elle avait fait préparer le salon pour la recevoir convenablement, elle se doutait fort bien que la jeune fille voudrait sans doute rejoindre sa chambre rapidement afin de pouvoir enfin se reposer. Le salon était agréable, des sièges étaient dispersés autour d'une table, de petits gâteaux et de quoi se rafraichir avaient été servi. Pandorha avait prit place et attendait maintenant que la jeune femme face son apparition.

_________________
Ce compte est le compte de l'admin fondateur du forum, autrement connu sous Pandorha puisqu'appartenant à la joueuse de Pandorha. A présent, il servira que pour les soucis forum. Merci à tous.
Revenir en haut Aller en bas
http://familledenoldor.forumactif.info
Eriphile



Messages : 6

MessageSujet: Re: Discussion entre filles    Mer 24 Nov 2010 - 18:38



"Voici le salon, la Duchesse vous y attend."
La Duchesse, elle était là, elle l'attendait donc. Eriphile avait du mal à retenir les battements de son cœur, il fallait absolument faire bonne impression, car pour rien au monde elle ne voulait se retrouver seule. D'une main tremblante, elle arrangea sa mèche de cheveux rebelle, inspira une grande bouffée d'air, redressa la poitrine et accéléra le pas.

Pour se rendre au salon, on traversa le château, Eriphile était très impressionnée, sa famille était assez aisée, mais jamais elle n'avait connu le luxe. Au couvent, l'endroit le plus richement décoré était la nef de l'église. Ici, tout était beau, tout brillait. Dans le hall, pendait un énorme lustre, où miroitait une centaine de bougie. Le domestique, une chandelle à la main avançait d'un pas sûr à travers les méandres du château. Sur son passage, Eriphile pouvait distinguer les portraits des ancêtres de la famille de Hennfield qui semblaient surveiller d'un air bienveillant les fruits de leur sang, mais il lui paraissait également apercevoir une pointe de mépris quand elle les regardait droit dans les yeux.


Enfin, on arriva au salon, le domestique lui signifia avec diligence de l'attendre ici et pénétra dans la pièce, laissant Eriphile perdue dans ses pensées. L'appréhension était à son comble. Mais un instant après, la porte s'ouvrit à nouveau, mettant fin à ses réflexions.

Le maître d'hôtel apparut, s'inclina légèrement et lui dit :
Mademoiselle, je vous en prie.

C'est parti! pensa la jeune fille
D'un pas léger et lent, Eriphile s'avança vers la porte, cependant le trouble qui régnait dans son esprit était perceptible, les yeux fixés sur le bout de ses chaussures, elle entra dans le salon.

Le parquet en chêne massif était impeccable, la lune venait y déposer son délicat reflet. Dans un coin, elle perçut les crépitements d'un feu de bois qui devait brûlait dans l'âtre d'une cheminée. Sans doute devait-ce être la seule source de lumière de la pièce, car l'ambiance y était assez tamisée. Elle repensa à toutes ces soirées qu'elle avait passées ainsi, paisiblement, au coin du feu avec ses dévotes camarades de Sainte M... . Mais un léger courant d'air vint effleurer sa nuque, le domestique venait de quitter la pièce. Surprise et un peu gênée, Eriphile se décida enfin à montrer son visage, elle s'efforça de faire bonne figure, de pincer légèrement les lèvres, de faire ressortir légèrement ses jolies pommettes pâles, de faire briller ses grands yeux bleus, mais au fond de son cœur, elle était pétrifiée.
Cependant le spectacle qu'elle découvrit lui réchauffa le cœur, une charmante et avenante jeune femme l'attendait, assise sur un petit fauteuil. On avait servi du thé et une légère collation.

Eriphile réussit, malgré les battements de son cœur qui battait encore dans ses tempes, à articuler brièvement :
Bonsoir. Je suis Eriphile. Merci beaucoup.

Mais à peine eût-elle terminé sa phrase, qu'elle éclata en sanglots. Enfin, elle avait une famille !
Revenir en haut Aller en bas
Admin
Baron(ne)
avatar

Messages : 154

MessageSujet: Re: Discussion entre filles    Jeu 25 Nov 2010 - 20:59

La duchesse Pandorha avait donné des ordres stricts, la jeune fille aurait sa chambre et ses gens, ainsi elle se responsabiliserait en ayant des gens à son service, fille de la noblesse maintenant elle devait donc savoir comment diriger une maison.

Ainsi elle avait maintenant cinq de personnes à son service personnel. La gouvernante qu'elle avait prit veillerait à ce que la jeune fille apprenne vite à les diriger.

La porte s'ouvrit et on vit une jeune fille apparaitre, elle avait une bonne taille, peut-être un manque de poids, mais ce serait vite rentré dans l'ordre. Elle lui fit signe de s'approcher, la regarda, soudain la jeune fille éclata en sanglot. La duchesse fit signe aux personnes présentes de sortir immédiatement, une fois fait elle se leva, s'approcha de la jeune fille et la prit dans ses bras.

Tu ne crains plus rien ici, désormais nous serons ta famille, tu devras te comporter comme une personne de la noblesse, en publique toujours avoir certaines manières, mais en privée tu pourras toujours venir dans mes bras pour te réconforter. Elle lui avait dit ses mots sur un ton fort sans pour autant être agressive.


_________________
Ce compte est le compte de l'admin fondateur du forum, autrement connu sous Pandorha puisqu'appartenant à la joueuse de Pandorha. A présent, il servira que pour les soucis forum. Merci à tous.
Revenir en haut Aller en bas
http://familledenoldor.forumactif.info
Eriphile



Messages : 6

MessageSujet: Re: Discussion entre filles    Sam 27 Nov 2010 - 10:11

Tu ne crains plus rien ici, désormais nous serons ta famille, tu devras te comporter comme une personne de la noblesse, en publique toujours avoir certaines manières, mais en privée tu pourras toujours venir dans mes bras pour te réconforter.

A ces mots, Eriphile ne réussit pas à réprimer un sanglot. La scène était assez attendrissante, la jeune fille s'était enroulée sur elle-même et Pandorha était veneu la prendre dans ses bras. La calme respiration de la jeune Duchesse à l'oreille de la jeune fille lui permit de retrouver son calme, pas à pas. Eriphile commençait à retrouver l'usage de la parole et derrière une respiration et des soupirs saccadés, elle réussit à remercier Pandorha:


"Merci Madame, vous êtes si bonnes! snif... Vous m'accueillez chez vous... snif... alors qu'il ne me reste plus personne... snif..."
Là, les larmes recommencèrent à couler sur les petites joues pâles d'Eriphile, elles s'arrêtaient un instant sur le haut de ses pommettes, puis glissaient lentement jusque sous son menton. Une à une les gouttelettes perlaient dans son cou et venaient s'écraser sur le sol.

"Oh Madame, que je suis confuse... snif... Vous faites tant pour moi snif... et je ne me montre pas à la hauteur... snif... Je ne vous mérite pas, je ne suis pas assez courageuse..."
Et le larmoiement de récidiver de plus belle.

Finalement tout s'arrêta enfin. Les deux femmes étaient restées dans la même position plusieurs minutes, les yeux d'Eriphile étaient encore tout rouges et son visage humide, mais son esprit recouvrait la tranquillité.

"Vous avez dit que je n'avais plus rien à craindre ? Que vous serez toujours là quand j'aurais besoin de réconfort ? C'est vrai ? Vous n'allez pas me renvoyer à Sainte M... ?"
Revenir en haut Aller en bas
Admin
Baron(ne)
avatar

Messages : 154

MessageSujet: Re: Discussion entre filles    Dim 28 Nov 2010 - 9:36

"Vous avez dit que je n'avais plus rien à craindre ? Que vous serez toujours là quand j'aurais besoin de réconfort ? C'est vrai ? Vous n'allez pas me renvoyer à Sainte M... ?"

Il serait cruel de ma part de te renvoyer alors que nous avons énormément de place et que tu es parente de mon époux. Les membres d'une famille vivent avec elle, tu as beau être une parente éloignée tu n'en restes pas moins une parente.

Elle la regarda, pensa à chaque mot qu'elle allait prononcer.

Tu restes ici jusqu'au retour de mon époux, puis tu seras présenté devant lui. Il est déjà au courant de ta venue.

Elle prit une profonde respiration.

Dorénavant tu seras ma fille, tu auras des privilèges, mais aussi des devoirs à respecter, il faut que tu en sois bien consciente. Tu seras également notre ainée puisque le duc et moi avons une petite fille. Eriphile de Hennfield sera ton nom.

Elle fit un signe à sa suivante, celle-ci s'approcha et lui donna un blason.

Voici le blason qui sera le tiens.



Prend en soin et porte le fièrement.

Eriphile acceptes-tu donc en ce jour d'entrer officiellement dans notre famille en devenant notre fille ?

Elle s'écarta un peu plus de la jeune fille afin de pouvoir la voir de toute sa hauteur. La jeune fille ferait partie de la famille et à ce titre elle serait toujours entouré des hennfield peu nombreux il est vrai, les Hennfield allaient néanmoins grandir grâce au couple ducale qui ferait des enfants. La soeur du duc aussi était maintenant en âge d'être mariée, elle agrandirait donc également la famille.

_________________
Ce compte est le compte de l'admin fondateur du forum, autrement connu sous Pandorha puisqu'appartenant à la joueuse de Pandorha. A présent, il servira que pour les soucis forum. Merci à tous.
Revenir en haut Aller en bas
http://familledenoldor.forumactif.info
Eriphile



Messages : 6

MessageSujet: Re: Discussion entre filles    Dim 28 Nov 2010 - 15:02

Eriphile acceptes-tu donc en ce jour d'entrer officiellement dans notre famille en devenant notre fille ?

Eriphile jubilait, la crainte s’était évanouie, laissant place à la reconnaissance.

« Si je veux devenir une Hennfield ? Si je veux devenir votre fille ? Si je veux être la grande soeur de votre petite fille ? Oh oui Madame, je le veux de tout mon cœur ! Merci, Merci beaucoup ! »

Les deux femmes lors de l’échange qui précédait avait repris leur distance, mais oubliant une nouvelle fois les convenances, Eriphile se jeta sur sa mère adoptive.

Cette fois c’était des larmes de joie qui suintaient de ses yeux. Eriphile qui était encore jeune et un peu naïve n’avait pas prêté beaucoup attention quand Pandorha lui avait parlé de devoirs, les seules occasions de représentations en public auxquelles elle avait été confronté pour l’instant étaient les visites mensuelles des mécènes et protecteurs du couvent.

« Vous avez parlé de devoirs Madame, qu’est-ce donc ? Vous voulez dire qu’en public je n’aurai plus le droit de montrer comme je vous aime bien ? » demanda la jeune fille en montrant ses grands yeux qu’elle avait caché dans la robe de Pandorha
Revenir en haut Aller en bas
Admin
Baron(ne)
avatar

Messages : 154

MessageSujet: Re: Discussion entre filles    Lun 29 Nov 2010 - 9:36

« Vous avez parlé de devoirs Madame, qu’est-ce donc ? Vous voulez dire qu’en public je n’aurai plus le droit de montrer comme je vous aime bien ? »

Elle mit sa main sous son menton afin de lui relever la tête et de lui parler droit dans les yeux.

Tu pourras toujours montrer ton amour, simplement en public face à d'autres personnes tu devrais le montrer autrement. Tu es maintenant fille de la noblesse toi aussi, tu fera un mariage noble lorsque le temps sera venue.

Elle prit une grande inspiration et repartie dans ses paroles.

Tu devrais me dire "mère" en public mais en privée n'hésite pas à dire "maman" et à montrer des signes d'affection c'est ce qui t'évitera de mal grandir, de devenir hautaine et méprisante envers les autres.

Aide toujours quand tu peux aider, tes sentiments doivent se développer dans le bon sens.

Néanmoins si jamais un jour une personne remet en doute le fait que tu sois une fille de la noblesse je t'autorise à lui répondre fermement.

Puis vient la dernière question.

Tu ira au collège de la noblesse, je ferais le nécessaire, cela te permettra d'apprendre à te tenir dans ton nouveau rang et ainsi tu sera plus forte face aux autres.

Puis la duchesse reprit sa place sur le fauteuil et invita Eriphile à côté d'elle.

Alors pour commencer tu aura ton propre carrosse, tu aura également quatre servante et une petite troupe en escorte afin d'assurer ta sécurité. N'hésite pas à t'impliquer à Sancerre, notre ville est fort belle mais forte déserte.

Sinon pour les mondanités, nous avons une joute en Lyonnais, si tu veux y venir profite pour tester ton nouveau carrosse.

Tout ce que j'ai dis te convient ?


Elle prit un petit gâteau posé sur une assiette sur la table et la regarda de nouveau droit dans les yeux


(Rp le collège de la noblesse prend un peu de temps, donc si tu ne peux pas dis le moi surtout.
Pour les joutes, c'est sur le second forum officiel, Lice de Saint Antoine et sujet du campement, j'ai fais arrivée pandorha et comme je ne savais pas si tu aurais le temps d'un rp j'ai dis que si tu venais ce serait avec ton propre carrosse.)


_________________
Ce compte est le compte de l'admin fondateur du forum, autrement connu sous Pandorha puisqu'appartenant à la joueuse de Pandorha. A présent, il servira que pour les soucis forum. Merci à tous.
Revenir en haut Aller en bas
http://familledenoldor.forumactif.info
Eriphile



Messages : 6

MessageSujet: Re: Discussion entre filles    Jeu 2 Déc 2010 - 21:23

Il serait cruel de ma part de te renvoyer alors que nous avons énormément de place et que tu es parente de mon époux. Les membres d'une famille vivent avec elle, tu as beau être une parente éloignée tu n'en restes pas moins une parente.

*Les membres d'une famille vivent avec elle!* Cette phrase avait marqué les oreilles d'Eriphile, avec elle! Avec elle! Eriphile n'était pas habitué à ce concept de la vie familial, avec une mère morte et un père qu'il l'avait envoyé à l'autre bout de la France ; cependant c'est avec délice qu'elle entendit prononcer ces quelques mots.

"Je pense que j'y arriverai Ma... Madame, je pense que je me montrerai sage quand on recevra du monde." Eriphile bien que déjà très attachée à Pandorha avait du mal à réussir à prononcer le mot de "Maman", ce mot pourtant si innocent, si pûr, rempli d'Amour et de douceur. Pour l'instant Pandorha était seulement une femme très bonne avec Eriphile et le geste admirable que les Hennfield avait fait lui vaudrait toujours une reconnaissance sincère de la part de la jeune fille, mais jamais Eriphile n'avait prononcé ce mot, jamais elle n'avait pu aimer une mère, seulement un être fictif, un être imaginé, reconstitué, un idéal imaginaire.

Tout ce qu'Eriphile entendait la réjouissait : Aider, comment ne pas vouloir aider, comment ne pas vouloir imiter cette tendresse, cette bonté qu'on lui avait témoignées ? Le collège de la noblesse ! Elle avait tout au long de sa courte vie fréquenté des enfants de son âge, mais la situation était différente, c'était uniquement des filles et les règles au couvent étaient strictes, là elle pourrait s'épanouir pleinement et rencontrer des garçons! Car à vrai dire, elle n'avait jamais rencontré le moindre garçon de toute sa courte vie, avant de quitter Sainte M... , seulement de vieux serviteurs et cuisiniers. Et puis, elle pourrait monter à cheval, elle avait toujours rêvé de monter à cheval!

"Merci! Merci! Merci! Merci beaucoup!" Du visage d'Eriphile irradiait un lumineux sourire. A présent, elle ne pleurait plus, elle riait! Soudain, elle se libéra de l'étreinte de Pandorha et se précipita vers la table, où cette dernière avait déposé le blason d'Eriphile. Elle s'en saisit, le serra contre sa poitrine et demanda en désignant le cheval des Hennfield du doigt : "Madame! Vous pensez que je pourrai avoir un cheval ? Ou un poney ? Vous pensez qu'on peut jouter avec des poneys au Lyonnais Dauphiné ?!"
Revenir en haut Aller en bas
Admin
Baron(ne)
avatar

Messages : 154

MessageSujet: Re: Discussion entre filles    Sam 4 Déc 2010 - 10:47

Voilà donc que la famille s'agrandit de nouveau, cela faisait extrêmement plaisir à Pandorha. Une famille unie, bientôt elle ferait le tri parmi les amis de la famille également, car certains pensaient avoir des droits de donner leur avis alors qu'en réalité ils ne faisaient qu'essayer de faire s'incliner le couple devant eux.

Un poney ? Tu as plusieurs chevaux à disposition, ceux de tes soldats, de ton carrosse et le tiens bien évidemment, tu devras d'ailleurs aller le choisir à l'écurie. Pour les joutes du Lyonnais tu arrives trop tard, il aurait fallu t'inscrire bien avant mais ne tant fait pas, d'autres joutes auront lieux bientôt.

Elle la regarda, il lui faudrait suivre un entrainement de combat, histoire qu'elle ne soit pas comme Pandorha et qu'elle ne sache pas quoi faire face à des brigands sur des chemins si jamais son escorte ne suffisait pas.

Tu peux m'appeler Pandorha à défaut de dire Maman dans les premiers temps.

Elle savait que la jeune fille devait s'habituer, bientôt aussi elle devrait dire papa, cela n'allait pas rajeunir son époux, elle souriait à cette idée.


Je te laisse aller voir ta chambre, j'espère qu'elle te conviendra, nous reprendrons cette discussion bien assez tôt.


Elle fit signe à la suivante de sa toute nouvelle fille. Elle s'approcha et lui fit un baiser sur le front.

_________________
Ce compte est le compte de l'admin fondateur du forum, autrement connu sous Pandorha puisqu'appartenant à la joueuse de Pandorha. A présent, il servira que pour les soucis forum. Merci à tous.
Revenir en haut Aller en bas
http://familledenoldor.forumactif.info
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Discussion entre filles    

Revenir en haut Aller en bas
 
Discussion entre filles
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Discussion entre filles (PV Kairi)
» Discussion entre potes prière de ne pas déranger!
» Soirée entre filles pas comme les autres... | Lyann
» Discussion entre BFF |ft Evanounet|
» Journée entre filles - Cléo L. Ofersen

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Domaine de la famille de Noldor :: Baronnie de Chaillac - Seigneurie de la Fortillesse - Domaine de Pandorha :: Seigneurie de la Fortillesse :: Le Salon-
Sauter vers: